Parc National des Virunga
| Le Parc | Histoire | Activités | 

La biodiversité animale la plus riche des aires protégées d’Afrique

Situé dans l’Est de la République Démocratique du Congo, le long de ses frontières avec le Rwanda et l’Ouganda, le Parc National des Virunga est le plus ancien d’Afrique. Il présente une variété inégalée de paysages : volcans actifs et éteints, forêt tropicale, forêts de montagne, glaciers et neiges du Ruwenzori, savanes herbeuses et une multitude de marais, de lacs et de rivières. Sa biodiversité est de loin la plus riche de tout le continent.

Localisation

Le Parc National des Virunga se situe sur l’équateur, presque entièrement dans la province du Nord-Kivu, à l’est de la RDC. D’une superficie totale de 7843 Km2, il a une forme très allongée selon un axe nord-sud. Son altitude maximale est de 5109 mètres (le pic Marguerite, sur le Ruwenzori) et la plus basse est de 680 mètres.

Il constitue la colonne vertébrale d’un ensemble d’aires protégées contigües qui s’étirent de la rive nord du lac Kivu jusqu’à la rive sud du lac Albert formant le complexe transfrontalier du Grand Paysage des Virunga. Ces aires comprennent cinq parcs nationaux, dont quatre ougandais (Semliki, Rwenzori, Queen Elisabeth et Bwindi) et un rwandais (le Parc National des Volcans). La gestion transfrontalière étant donc un élément important de la conservation à long terme du Parc National des Virunga.

Végétation

La région des Virunga se situe au fond du rift Albertin. Elle est sujette de ce fait à une importante activité géologique qui a toujours eu un impact très net sur l’histoire des habitats et des formations végétales du parc. Le parc comprend en effet des éléments de trois grands ensembles phytogéographiques : la région guinéo-congolaise, représentée par la forêt ombrophile de basse altitude ; la région afromontagnarde, présente dans les trois secteurs du parc, et la région des Grands Lacs centrafricains, que l’on retrouve surtout dans les plaines du lac Edouard.

Faune

En termes de biodiversité animale, le Parc National des Virunga est de loin la plus riche des aires protégées du continent africain. 218 espèces de mammifères, 706 espèces d’oiseaux, 109 espèces de reptiles, 78 espèces d’amphibiens et une centaine d’espèces de poissons y ont été répertoriées.

Parmi les espèces les plus emblématiques, l'on y trouve le lion, le buffle ou l’éléphant, ainsi que 22 espèces de primates, dont 3 grands singes différents : le chimpanzé de l’est, le gorille des plaines et le gorille de montagne, espèce qui est à la base de plus de 90 % des recettes touristiques du parc. On y trouve également l'extraordinaire okapi, une espèce d'ongulé endémique à la RDC.

> En savoir plus

SUPERFICIE
7 843 km2
HABITATS PROTEGES
Volcans actifs et éteints, forêt tropicale, forêts de montagne, glaciers et pics neigés, savanes herbeuses, ainsi qu'une multitude de marais, de lacs et de rivières
ESPECES EMBLEMATIQUES
Gorille de montagne, Okapi, Eléphant, Lion, Buffle, Chimpanzé de l’Est, Gorille des plaines, Bec en sabot
CREATION
1925 (Parc National Albert jusqu'en 1969)
GESTION
Institut Congolais pour la Conservation de la Nature (ICCN) et Africa Conservation Fund (ACF)
DONNEES
CCR / JRC
PHOTOS
© 2013 Commission Européenne